Ça Roule

Publié le par Les Globe-Tortues

Traversée de l’Ile de la Terre de Feu par la route nationale 3…

 

Nous rencontrons un peu de neige dans la Cordillère de Darwin, juste après avoir quitté Ushuaia. Ensuite, les paysages changent: aux montagnes, lacs, forêts et tourbières succèdent les vastes prairies de la pampa, peuplées de moutons, et… de guanacos. Le mauvais temps nous attrape un matin au réveil et ne nous lâche plus pendant plusieurs jours. Heureusement, l’hospitalité des Argentins puis des Chiliens nous permet de dormir au chaud et au sec. Ainsi nous trouvons refuge dans une mission catholique classée monument du patrimoine, puis dans les cabanons des gauchos, dans deux estancias… et nous sommes même invités à manger par nos hôtes. Le dialogue est parfois ardu mais avec un peu de bonne volonté, nous parvenons à nous faire comprendre et à les comprendre… Les Chiliens sont aussi voire plus sympathiques que les Argentins. En revanche, une fois franchie la frontière entre les deux pays, il n’y a plus qu’une piste caillouteuse qui serpente entre les clôtures. Cent soixante km de piste, et une voiture par heure environ… Il faut dire qu’ici, il n’y a que des fermiers en pick-up et des Argentins qui se rendent à Ushuaia, et comme les deux pays ne semblent pas vraiment s’apprécier, les Chiliens ne se donnent pas la peine de goudronner.

  eb- on nous aura prévenus !

 

Changement de programme: alors que nous pensions  rejoindre immédiatement l’Argentine continentale, droit au nord, nous choisissons de bifurquer vers l’ouest et de passer un peu de temps en Patagonie chilienne. Nous voici donc à Punta Arenas, au Chili, et ça en vaut la peine. La ville est agréable, accueillante, et nous trouvons une parfaite auberge de jeunesse où nous pouvons nous reposer un peu. Jonglage constant entre l’anglais, l’espagnol et le francais, ce qui donne une drôle de cacophonie dans la petite salle à manger. Nous nous comprenons tous et passons tous d’une langue à l’autre avec plus ou moins de facilité.

 

Nous reprenons la route du nord, mais côté chilien, direction le Parc Torres del Paíne. Nous repasserons la frontière un peu plus tard pour rejoindre El Calafate et les glaciers qui entourent le Fitz Roy. Sauf si nos projets changent encore, au grès de nos envies, et de nos rencontres… Notre route devrait nous mener ces prochains jours au beau milieu des pinguins et des Nandous…

Publié dans De Ushuaïa à Uyuni

Commenter cet article

papi et mamie 22/12/2010 20:11


joyeux Noël les grands voyageurs, nous suivons votre parcours sur votre blog, c'est super d'avoir de vos nouvelles et surtout les photos qui nous permettent de vous voir. Nous espérons que vous
avez un peu de beau temps. Encore joyeux Noël, nous pensons à vous. BISOUS


papi et mamie 17/11/2010 20:03


coucou nos jeunes, nous avons lu les dernières nouvelles, nous sommes heureux pour vous, c'est vraiment une super expérience. Nous avons reçu la carte d'Ushuaia vous êtes des amours de penser àa
nous, merci.Gros bisous à vous deux.


ben 12/11/2010 12:45


Hahaha. on voit sur vos photos que vous faites moins les malins sa devient dur. sa reste génial, malgres la fatigue qui commence vraimment à se voir sur vos photos vous gardez la péche et le
sourire. merci de ces news "rayons de soleil" que l'on suit toujours comme un feuilleton... des bisous de France


Nathanael 09/11/2010 23:33


J'ose imaginer les sensations et les lumières qui vous portent.
Surtout ne changez rien !

:)


anne 09/11/2010 23:01


A tous ceux qui liront ceci, en plus d'Elise et Adrien , bien sûr, grâce à qui nous partageons sur ce site: je vous souhaite, quel que soit l'endroit de la planète où vous vous trouvez, de bien
belles et bonnes choses! Il y a toujours un coin de paradis dans notre journée et notre jardin! On ouvre grand nos fenêtres Rémi! A tous, un très profond salut autour de la terre.