Safari en Asie

Publié le par Les Globe-Tortues

Notre etape asiatique se termine, ce fut a la fois court et intense, riche en emotions… Nous en garderons des souvenirs inoubliables ! Nous avions adore le Cambodge, nous avons ete absolument seduits par la Thailande. Une fois depasses les soucis administratifs (les visas, quel casse-tete) il suffit de se laisser bercer par les sourires des Thais, par la beaute et la richesse des paysages si differents, par les couleurs fantaisites des temples, par l’animation des rues et des marches debordants de vie…

 

Une fois encore, nos velos ont ete de merveilleux ambassadeurs, et une serie de hasards nous a conduits dans des lieux inesperes. Ainsi, une fois les visas renouvelles, nous avons suivis une petite route a travers les montagnes, qui nous a conduits, nous l’ignorions, dans le premier parc national de Thailande, Khao Yai, repute pour etre un des plus beaux du monde… La-bas, les montagnes sont couvertes de forets de mousson qui abritent une faune et une flore fascinantes. Quelques sentiers sillonnent la jungle, des emplacements degages sont prevus pour les campeurs dans un grand souci de preservation de la nature.

 

103 0201

 

Il ne nous reste qu’a observer le vol harmonieux des toucans, les pitreries des macaques, les acrobaties des gibbons dores ou a mains blanches, la demarche chaloupee des varans, la sieste des iguanes sur les lianes, le bond leger des biches…et bien sur a sauter des falaises dans les gouilles geantes emplies de poissons... Le parc abrite egalement cobras royaux, crocodiles, tigres, ours bruns a lunettes, gaurs et elephants d’Asie. Si ces derniers sont aparemment faciles a observer a la saison seche car ils sortent se nourrir dans les prairies chaque jour a l’aube et au coucher du soleil, nous n’avons pas eu la chance de les appercevoir… En effet, la saison des pluies est la, et bien la, le rythme d’alimentation des gros mamipheres se fait donc moins regulier… Tout est une question de chance. Nous avons vu nombre de traces et d’excrements qui attestent de leur presence, mais pas la plus petite trompe ! Ce n’est pourtant pas faute de les avoir cherches ! Leves avant l’aube, nous enfourchions nos velos pour gagner les prairies avec les premiers rayons du soleil, et nous y retournions le soir, en veillant a etre rentres avant la nuit complete, car des attaques de tigre se sont deja produites…Ils ont du abattre les betes…

Le reste de la journee, nous le passions a arpenter la jungle en tous sens… copieusement douches par les averses regulieres qui font chuter la temperature de 35 a 23 degres en quelques minutes. Apres avoir vus les panneaux nous appellant a nous mefier des cobras, puis des crocodiles, nous trouvions parfois ces petits sentiers envahis de vegetation bien moins accueillants. Cependant, les seules rencontres desagreables furent avec les innombrables sangsues qui s’agrippent aux jambes des randonneurs, et vont se loger jusque dans les chaussures…sales betes !

Nous avons particulierement aime ecouter le chants des gibbons, ces adorables peluches qui ne quittent jamais la cime des arbres…

Ah, si, nous avons fini par voir des elephants, et pas des moindres ! Et pourtant nous n’avions rien bu !

 

103 0127

 

Seul bemol a notre belle aventure, notre tente commence a vraiment montrer ses faiblesse, les arceaux  ont casses a trois reprises, toujours au beau milieu de la nuit ! Heureusement, nous devrions bientot en recevoir des tout beaux tout neufs ! Merci de ton aide, Maman !

 

 

103 0275

 Apres ces quelques jours de retour a la nature, nous regagnons la civilisation: la vie trepidante de Bangkok, ses temples fantaisistes et colores (ou nous rencontrons d'autres creatures non moins exotiques), ses canaux sillonnes de bateaux en tout genre, ses innombrables marches et les stands de nourritures variees, miam ! Et comme un sejour en Thailande ne serait pas complet sans un massage traditionnel, nous nous en offrons une sceance…musclee ! Apres une heure ou les masseuses cherchent a nous briser la colonne vertebrale en nous marchant dessus, a nous arracher les muscles en tirant de toutes leurs forces, nous en sortons plus ereintes qu’apres 100km a velo, et pourtant etonnament detendus. Squelettes fragiles, s’abstenir !

 

 

 

 

103 0302La vie Thailandaise est rythmee par l'hymne national diffuse a heures fixes par toutes les ondes et retransmis dans les rues (et meme au camping dans la jungle !)  par les hauts-parleurs. Tous les Thais cessent immediatement leurs activites, se levent et restent immobiles et silencieux jusqu'a la fin de l'hymne. Les photos du Roi (dont nous avons renonce a prononcer le nom: Phrabatsomdet Boramintaramahaphumiphonadunyadet (c'est encore plus drole en alphabet Thai)) sont omnipresentes, il est venere comme un Dieu, et des hommes sont actuellemnt en prison pour avoir ose le critiquer... 

Il nous reste encore beaucoup a decouvrir de cette capitale qui mele modernite et tradition dans un curieux mélange haut en couleurs ! 

 

 

 

 

Nous nous appretons a nous envoler pour Ankara, la porte de l’Europe. La route du retour est cette fois bien enclanchee, mais nous savons que notre voyage nous reserve encore bien des surprises et des aventures.  Nous quittons la Thailande avec cependant une tres forte envie d'y revenir, peut-etre pour une longue duree...

  103 0334

Avant d’avoir le plaisir de vous revoir, dans quelques mois, nous vous embrassons. A tres bientot.

 

P.S: Nous avons vaincu notre virus vietnamien ! Nous publions donc un deuxieme album photo, en plus de celui lie a cet article, sous le nom de "bonus". Vous pourrez enfin avoir un appercu de nos derniers jours au Vietnam, de notre traversee du Cambodge, ainsi que de nos premiers jours en Thailande, y compris la plage d'Ao Krathin reclamees par Cassou...

Publié dans De Hanoi a Bangkok

Commenter cet article

anne 01/06/2011 12:22


EH! je sais bien que vous avez reçu les "tent pegs"! le ciel ne vous tombera donc pas sur la tête et la toile non plus! Tant mieux tant mieux. Vous reste tant de choses à voir, à savourer, à
partager pendant des mois et des mois encore. Alors, à vos roues ( de vélo et de vie). Et que continuent de vous accompagner tous les anges du ciel et de la terre! Bisous ! Anne ev


Rémy 29/05/2011 08:46


Salut les Tortues,
Des Amériques à l'Europe en passant par l'Asie, vous ne vous arrêterez donc pas de nous faire rêver. Où que vous soyez, où que vous alliez vous, à l'autre bout de la terre ou presque en voisins
maintenant, vous conservez le talent de vous émerveiller...ce qui un secret de jouvence formidable. Vous nous permettez de partager ce festin, (pour les insectes, je demande à voir...)soyez en
remerciés. A vos mollets et pédales maintenant pour écrire la suite de votre périple. Je vous embrasse très fort. Rémy


Cassou 25/05/2011 13:48


oooooh yeah, j'aime j'aime j'aime :))) welcome back in Europe mes tortues à roulettes :D
je me doute que vous devez être bien partagés et tiraillés entre des sentiments contraires, que votre envie de rentrer, bien que réelle, ne prend sûrement pas le dessus, mais j'avoue que perso ça
me fait énormément plaisir de vous savoir aux portes de l'Europe, on your way back home, même s'il reste encore quelques mois avant de pouvoir vous serrer fort fort dans mes bras... alors certes
l'heure des grandes retrouvailles n'a pas encore sonné, mais encore une fois WELCOME BACK IN EUROPE mes loulous
et tout le bonheur sur les routes et les chemins de l'Europe qu'il vous reste à parcourir avant d'atteindre le 74 (oooh yeah, this is my ghetto^^), en espérant que les douaniers ne mettent pas trop
longtemps à vous remettre ces fameux "tent pegs" (clin d'oeil à notre tite mamoune^^)
vous embrasse très très fort
Little sista' t'es toute belle avec tes tresses :)


ANNIE 24/05/2011 16:43


toutes ces photos aussi belles les unes que les autres, me donnent envie de pérégriner vers ces magnifiques contrées, mais la plus belle encore est le dernière lorsque je vois vos adorables minois
épanouis. l'appel du retour vers l'Europe vous a tendu les bras, quel sera votre itinéraire à suivre? La route de la soie en sera t-elle ?
on vous embrasse
Annie


les globe tortues 24/05/2011 08:58


Nous voıcı aux portes de l'Europe ! Nous avons debarque a Ankara dımanche dernıer... Grand changement, choc de cultures ! Maıs quelle gentıllesse, quel accueıl de la part des Turcs ! Nous allons
profıter pleınement de ce pays et de ses rıchesses... A plus tard pour plus de nouvelles, avec photos et tout et tout...
A tres bıentot. On vous embrasse.
Elıse et Adrien.