Ushuaia

Publié le par Les Globe-Tortues

a-arrivee

 

Vingt heures de vols a 1000 km/h, a 11300 m. d’altitude et 5 heures de décalage horaire… Notre boeing 747 nous a propulsés de l’autre coté de l’océan. Nous avons découvert les Andes, et le canal Beagle qui abrite Ushuaïa par les hublots, surexcités, mais un peu stressés par les turbulences. Nos vélos ont très bien supporté le voyage, et nous sommes heureux de les enfourcher pour donner nos premiers coups de pédales en Patagonie, dans des paysages de carte postale… Surprise, on nous avait annoncé du froid et de la neige a proximité, mais c’est en tee-shirt que nous atteignons Ushuaïa. Tout est fermé, c’est jour férié! Pour ca on est doués!

 

Camping super avec vue panoramique sur le canal beagle, rencontre avec d’autres globe trotters ou bikers avec lesquels nous échangeons nos impressions, soleil, la vie est belle ! La ville est une sorte de cocktail de maisons (ou bicoques) pour tous les goûts et tous les coûts ! Le peuple argentin est aussi agréable que les maisons sont colorées. Partout ce sont sourires et saluts amicaux.

 

Après deux jours passés dans la ville qui a des allures de station de ski alpine (du moins en ce qui concerne le centre) nous empruntons la nationale 3 pour rejoindre le parc national de la terre de feu. Là se termine la route, à la frontière du Chili, desormais il nous faudra rouler vers le nord ! C’est un monde sauvage oú les animaux ne craignent pas l’homme et évoluent dans des paysages grandioses, entre mer, lacs et montagnes. Malheureusement nos photos ne rendent pas le contraste de couleurs entre les bleus des eaux, le vert tendre des forêts de lengras, les teintes rouges des tourbières et le blanc des montagnes…

 

Nous mettons en lien les blogs de nos nouveaux amis voyageurs: Vincent et Fabien remontent la cordillere des Andes a pieds, stop et bus; quant a Matt et Sylwia, ils comptent gagner l' Alaska a velo ! Bon voyage les amis ! Peut-etre nos routes se recroiseront-elles...

 

Nous abandonnons l'idee d'aller voir le Cap Horn de plus pres, nous n'avons pas les moyens, mais le coeur y est ! Nous nous apprêtons à prendre la route du nord et ne savons pas à combien de kilomètres se trouve le prochain poste internet. Soyez donc patients, d’autres nouvelles viendront…

Publié dans De Ushuaïa à Uyuni

Commenter cet article

Michel 08/11/2010 12:43


Bonjour à Vous, les tortues aux semelles de vent

Magnifique commencement de cette quête aux horizons et respirations du Monde
Que le feu sacré vous accompagne
Une petite tape à vos mules
Mille bises de Françoise, Thomas et Michel
A bientôt sur la Toile. Michel


Guy 07/11/2010 08:53


Bonjour les tortues,
un petit mot avant de partir faire des vocalises. Il y avait un petit clin d'oeil sur Ushuaïa dans Tlalassa. C'est drôle de voir à la TV en life les endroits où vous déambulez actuellement. Le
monde est si vaste, et on est si proche. Bonne route et que les dieux des océans et des montagnes vous accompagnent. Et bravo à Elise pour ses aqua-teintes. Avoues que c'est gai et plus facile que
l'aquarelle ! Guy


Vince et Touf 04/11/2010 19:52


Salut les filles!!
Alors comment se passe la remontée sur Ruta 3?? Pas trop décoiffés?? Nous on est tjs a Ushuaia.. Piano piano!! A plus!! On pensera a vous depuis notre semi cama du bus!!! Bon courage. A bientot


ben 03/11/2010 15:05


salut les copains, vos photos sont à tomber par terre, c'est super chouette. Heureux pour vous que tout se passe bien. ici il commence sérieusement à cailler mais bon... sa se prépare aussi à
partir, certes moins loin mais autant motivé... bon courage à vous deux et des gros bisous de Paris.


anne 02/11/2010 11:27


coucou les loulous du lointain!
Vous voilà bien loin maintenant, la tête en bas pour nous mais des images plein les yeux. Première partie sans accroc pour tous, vous là-bas, nous ici. Maintenant, les liens sont bien "coupés" et
le monde vous appartient. C'est beau et c'est la vie. Ne vous inquiétez pas pour les nouvelles; elles viendront quand elles viendront! C'était la règle du jeu. Sachez cependant que vous faites
tourner tous les moulins de nos coeurs, avec ou sans messages. On vous embrasse tous très fort tous les deux et surtout, très bonne chance là-bas, de l'autre côté de notre ( grande ou petite? )
planète. Bisous encore. Anne