Vietnam, mode d'emploi

Publié le par Les Globe-Tortues

 Nous revoila ! Apres quinze jours au Vietnam, petit recit de nos peripeties...

 

Tout d’abord, nous avons decouvert que la tenue traditionnelle vietnamienne est...la cape de pluie que nous avons ete forces d’adopter de nouveau ! Le froid nous a saisi des notre descente de l’avion (quel choc, apres la chaleur de Lima) et la pluie ne nous a pratiquement pas accorde une minute de repos, innondant vetements, chaussures et moral... Du coup des capes de pluie multicolores surgissent dans toutes les rues pour egayer un peu les paysages.

 

100 5613

 

Parlons-en des rues ! Le trafic est indescriptiblement dangereux. Le code de la route semble inexistant, ou alors il est royalement ignore par les camions,bus, taxis, scooters, velos et eventuels pietons temeraires. On nous avait prevenus, “la majorite des Vietnamiens conduisent a droite”...les autres empruntent la route la plus courte, sans se soucier des sens interdits ou des feux rouges...Le mode d’emploi de ce trafic infernal nous a ete donne par Thanh, jeune guide vietnamien amuse par l’expression constante des Americains: “Oh my God !”. Ainsi nous a-t-il dit: “Dieu ne peut pas vous aider dans ce pays, mais pour traverser une rue, fermez les yeux, dites “Oh my Bouddha!” et lancez-vous !” Et ca marche ! Apres 800 km parcourus sur les routes vietnamiennes, aucun incident a deplorer...

Le velo est le second moyen de transport national apres le scooter . Sur ce dernier, on transporte aussi bien des sacs de grains, des batteries de canards ou poulets, des cages pleines de chiens ou de cochons,  des poutres en bois ou  encore des  buffles ! Nous pensions donc passer un peu innapercus sur nos velos charges seulement de leurs petites sacoches, et camouffles par nos capes de pluie, mais que nenni ! Les bords des routes resonnent de cris a notre attention, pas tous amicaux, malheusement... La communication est assez difficile, car malgre tous nos efforts pour apprendre le vietnamien rudimentaire, notre prononciation leur est tout a fait obscure... Une vietnamienne avec qui nous avons recemment diner nous a appris que notre facon de prononcer  "ciao" (bonjour) signifie en realite "soupe". On comprend mieux les eclats de rires et autres regards interrogateurs... Le regime communiste maintient une forte censure sur le pays et interdit a ses habitants d'heberger des etrangers sans les avoir au prealable declares a la police, ce qui ne nous aide pas a faire des rencontres... Quelques rencontres memorables, cependant, notamment avec ce tenancier d'un petit restaurant a Phu Ly dont le visage s'est veritablement irradie de joie a notre vue, et avec qui nous sommes arrives a communiuer dans un melange d'anglais, de vietnamien, et de ... russe !

 

La capitale du Vietnam bouillonne de vie. Nous avons particulierement apprecie nous promener dans le labyrinthe du quartier "aux 36 ruelles", et dans le tres beau "temple de la litterature" ou l'on formait l'elite de la nation. Savez-vous que les dirigeantsdu pays etaient choisis en fonction de leur capacite a ecrire des poemes ?

 

100 5585

 

De Hanoi, nous avons gagne la baie d’Halong pour nous embarquer sur une jonque en bois, hotel flottant parmi les 1989 iles de la baie. Trois jours de calme et de serenite ou le soleil daigne faire une apparition, balades en kayak au milieu des villages flottants, criques et plages paradisiaques, rencontres avec quelques singes bouleversants d'humanite...  De quoi nous faire oublier la realite du monde, les evenements dramatiques au Japon et l'embrasement du pourtour mediterranneen...

 

100 5624

 

Puis nous avons entame notre descente ( on pourrait dire notre fuite ) en direction du sud, vers Hue et sa cite imperiale, pendant de la cite interdite pekinoise, et surtout vers le col des nuages, qui porte vraiment bien son nom, et qui marque une frontiere climatique marquee entre le nord et le sud du pays. Ici, plus de pluie ! Quel soulagement ! Nous voici a present dans l'adorable petite ville de Hoi An, tres bien preservee, et oh combien calme en comparaison du reste du pays ! Car j'ai ommis de preciser une chose essentielle : les Vietnamiens vouent un veritable culte au Klaxon, surtout a l'instant precis ou ils passent a hauteur de nos tympans. Quel bruit, aussi bien dans les villes que dans les campagnes, autant de jour que de nuit !

 

Voila les petites nouvelles, nous poursuivons notre voyage vers le Sud et l'Ouest, et non plus vers le Nord comme nous l'avions initialement prevu, car la Chine du Nord ne parait pas etre la destination la plus indiquee en ce moment. La suite de nos aventures est donc un peu floue pour l'instant, mais notre route va probablement nous mener au Cambodge et en Thailande au cours des prochains mois... On vous tiendra au courant !

 

On vous envoie tout plein de pensees portees par les vents lointains de l'Asie. A tres bientot.

 

P.S: nous sommes parvenus a publier quelques photos, de Hong Kong a Hoi An... Savourez !

Publié dans De Hanoi a Bangkok

Commenter cet article

Rémy 03/05/2011 09:41


Hello les Voyageurs,
Décidément le monde a décidé de ne nous laisser aucun temps de répit en ce moment. J'espère que vos routes continuent à vous enseigner l'art de la lenteur et de la réflexion... notre petite boule
bleue en a bien besoin. Continuez à nous éblouir de vos découvertes et de vos rencontres et conservez les précieusement en mémoire, le temps qui passe les rendra plus précieuses encore. Allez, à
vos pédales maintenant car la route st encore longue. Je vous embrasse fort. Rémy


anne 17/04/2011 21:17


coucou mes tout doux de l'Asie.
On revient tout doucement vers vous après toutes les émotions ... du monde, des partages en direct et des silences. C'est aussi ça les voyages et à ce train là on tourne avec vous ...et tout ceux
qui vous écrivent et avec qui nous partageons le destin commun de l'homme. Et c'est loin d'être fini puisque nous commençons un nouveau cycle avec nos voyageurs à 16 pattes, que le compte à rebours
pour le départ là aussi a commencé avec tout autant d'émotions en tout genre. Sera-t-il possible de se voir cet été (16 pattes en vadrouille+2 globe-tortues à vélo+2 avec sacs à dos)? Qui sait? Les
nuits sont belles l'été sous les étoiles pour partager et on a tant de choses à se raconter. Bon, laissons-vous déambuler doucement sur les routes d'Asie, laissons-les aborder les cols vers
l'Autriche et nous verrons où les routes communes se croiseront et quand.
On vous aime tous; on reste immensément fiers de vous; j'admire tout particulièrement les trésors de sagesse et de débrouillardise que vous développez sur tous les chemins, quels qu'ils soient.
Vous êtes réellement merveilleux.
je vous embrasse et je vous dis à bientôt.Anne


Guy 17/04/2011 19:33


Bonjour les Turtle. C'est vrai, celà fait un petit moment que je ne me suis pas manifesté sur votre blog. Mais vous avez eu des nouvelles en direct. Je reviens à vous après que les événements qui
nous ont tous bouleversé aient été un temps soit peu digéré. "Et pourtant elle tourne" pourrait être la nouvelle petite devise des enfants optimistes du nouveau siècle. Elle tourne notre belle
planète, comme tourne la roue de vos petites reines. Et c'est cela qui est merveilleux. Envers et contre tout, vous avez décidé de continuer. Et vous avez eu raison. Il faut continuer et y croire.
Celà seul pourra changer quelque chose à ce qui pourrait paraître désespéré. Plus que jamais, vous êtes les ambassadeurs d'une jeunesse qui croit au lendemain qu'elle projette. C'est cela que je
retient de cette nouvelle étape de votre périple. Et c'est encore plus beau.
Nous venons de passer un WE avec Cindy et Hugo. On a sorti Gaspard. L'âne s'est embourbé dans un marécage.Et Hugo l'a tiré d'affaire. Vous savez comment? En lui parlant doucement à l'oreille. Belle
leçon de maîtrise de soi et de "zénitude". Décidément, j'ai l'impression que vous en savez déjà un brin sur la vie. Vous êtes merveilleux.
De tout coeur avec vous. Je vous embrasse.

Guy.


les globe tortues 15/04/2011 10:23


Coucou tout le monde ! On ne prend pas le temps de publier un article ni des photos maintenant, mais nous voulions juste vous donner les dernieres nouvelles : en suivant le fil du Mekong, nous
avons quitte le Vietnam...nous voici au Cambodge, au pays des sourires et des temples aux 1000 couleurs... plus de details bientot, n abandonnez pas notre blog ! On vous embrasse.


cindy 13/04/2011 20:51


Hou hou !!! les tortues, où êtes vous ??? je m'ennuie de vos nouvelles et de vos photos, alors vite, vite, vite, revenez à la civilisation ! J'espère que tout va bien, je vous fais de très gros
bisous. Cindy